Les artistes refont le monde
Le dossier

Le dossier : « L'Encyclopédie des guerres »

« L’Encyclopédie des guerres est un cycle de conférences-performances initié au Centre Pompidou (Paris) en septembre 2008, à raison d’un rendez-vous par mois. Je constitue pour ce faire une « Bibliothèque de guerre », accumulant tous les ouvrages, essais, récits, livres techniques traitant du sujet de la guerre. Je ne m’impose aucun corpus a priori. Je ne suis ni historien, ni spécialiste de polémologie. Je collectionne des phrases, des termes, des images, des chiffres. Mon premier travail est de lire des « livres de guerre », d’y prélever des citations, qui viennent nourrir des entrées préexistantes ou en créer de nouvelles. Il s’agit alors d’une activité essentiellement répétitive, mécanique, de copiste. Je suis Bouvard ou Pécuchet. De ces entrées, il en existe à ce jour 1031. La première étant Abattre (mort), la dernière Zouave, en passant par Abracadabra ; Boum ; Camping ; Hydrographie ; Langueur (monotone) ; Mouche (Faire) ; Pâtisserie ; Silence (Réduire au) ; Triperie ; Vadrouille (La très grande) ; Ypres… J’ai toujours prétendu que ce chantier de littérature orale ne prendrait jamais la forme convenue d’un livre. Je me trompais, ou je mentais. Entre septembre 2020 et août 2021 Switch (on Paper) publie les douze premiers chapitres d’un ouvrage annoncé pour 2030. »

Jean-Yves Jouannais

 

L'auteur

L'auteur : Nathalie Blanc

Biographie

Nathalie Blanc est tour à tour graphiste, rédactrice en chef, chercheur au CNRS sur les questions d’environnement et poète-géographe. Le recueil Mémoires climatiques, élaboré à partir d’une expérimentation participative sur les berges de Seine, a donné lieu à une performance à la Gaîté-Lyrique, dans le cadre d’ArtCop21, en juillet 2015. Elle a contribué aux numéros 12 et 18 d’Espace(s).

Contributions
Voir tous les auteurs +
Aller plus loinPartenariat

Partenariat :

L’Observatoire de l’Espace

L’aventure spatiale a été l’un des vecteurs de transformations culturelles majeures au XXe siècle, et le rêve spatial, un puissant moteur pour alimenter les désirs de changement des hommes. Depuis sa création en 2000, l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du CNES*, est, un lieu où sont bâtis des rapports nouveaux entre la culture et l’Espace.

S’associant à des musées, écoles d’art, centres d’archives et aujourd’hui Switch (on Paper), l’Observatoire de l’Espace élabore des projets culturels à la frontière des arts et des sciences et offre au public l’occasion de les découvrir lors de plusieurs manifestations ouvertes à tous.

À propos du Studio Cosmique.
Ce rendez-vous mensuel invite le public dans un studio de radio éphémère, au siège parisien du CNES, pour assister à des échanges entre David Christoffel, homme de radio et poète, et des auteurs et artistes contributeurs de la revue de création Espace(s),
éditée par l’Observatoire de l’Espace.

http://www.cnes-observatoire.net/

Les podcasts du Studio Cosmique, co-produits et diffusés par Switch (on Paper), forment une collection qui témoigne de la dimension anthropologique de l’aventure spatiale et de la place qu’elle occupe dans les réflexions sur le futur de l’humanité. Rejoignant la production d’entretiens, chroniques et investigations que réalise la revue pour explorer les relations fertiles entre art et sociétés.

Autour du texte
Chronique par Nathalie Blanc
06 août 2020

Studio Cosmique #2. Qui est éligible pour aller dans l’espace ?

Chronique par Nathalie Blanc

Le 4 mars 2020, David Christoffel recevait la poétesse et chercheuse au CNRS Nathalie Blanc afin d’aborder la question : qui est éligible pour aller dans l’espace ? L’histoire de l’aventure spatiale entretient le mythe de l’Espace comme lieu réservé à quelques héros, dont les corps et les esprits ont été affûtés par un entraînement intense. Cette ère des pionniers est cependant révolue et d’autres, jugés moins adaptés, peuvent à présent faire valoir l’idée révolutionnaire selon laquelle nous aurions tous le droit d’aller dans l’Espace.

Lire aussi...