La poésie sonore comme émancipation du langage

Investigation par Éric Mangion

Sommaire

Résolument alternative, la poésie sonore est une branche de la littérature méconnue. La raison principale en est peut-être qu’elle échappe au langage traditionnel : les mots sont transformés en sons et les sons deviennent des mots. Derrière ce renversement se cache une conception du langage comme pratique sociale. Cette idée a accompagné les révolutions esthétiques des avant-gardes du début du xxe siècle. Il fallait lutter contre les systèmes et les dogmes, à commencer par les règles imposées du langage. Les temps ont changé, les combats aussi. Mais à l’heure où les nouvelles technologies formatent le verbe, où l’oralité et la parole sont omniprésentes, la poésie sonore conserve toute son actualité et sa singularité.

Lire aussi...


Warning: Undefined array key "tag" in /srv/data/web/vhosts/dev.switchonpaper.site/htdocs/wp-content/themes/switch/inc/class.Filter.php on line 155

Parcourez nos éditions

Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
0001
0001

Art et engagement. Une enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections