La poésie sonore comme émancipation du langage

Investigation par Éric Mangion
Sommaire

Résolument alternative, la poésie sonore est une branche de la littérature méconnue. La raison principale en est peut-être qu’elle échappe au langage traditionnel : les mots sont transformés en sons et les sons deviennent des mots. Derrière ce renversement se cache une conception du langage comme pratique sociale. Cette idée a accompagné les révolutions esthétiques des avant-gardes du début du xxe siècle. Il fallait lutter contre les systèmes et les dogmes, à commencer par les règles imposées du langage. Les temps ont changé, les combats aussi. Mais à l’heure où les nouvelles technologies formatent le verbe, où l’oralité et la parole sont omniprésentes, la poésie sonore conserve toute son actualité et sa singularité.

Parcourez nos éditions

Syndicat
0003
0003

Numéro 3

Découvrir l’édition
Nina Simone 1977
0002
0002

Numéro 2

Découvrir l’édition
0001
0001

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
The Ice House
0000
0000

Numéro 0

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections