Occuper la terre 1/2
Gianfranco Baruchello

Investigation par

Sommaire

A l’heure où beaucoup d’entre nous découvrions ces derniers mois l’activisme militant des ZAD, on a également vu apparaître dans différentes expositions à Londres (Raven Row), Trente (Mart) et Nice (Villa Arson) le travail de l’artiste Gianfranco Baruchello dont la production la plus singulière fut d’occuper plusieurs hectares de terres non loin de Rome entre 1973 et 1981. Il y développa une activité agricole sous le nom d’Agricola Cornelia S.p.A qu’il considérait comme une œuvre d’art à part entière. Pensée et conçue au cours des « années de plomb » pendant lesquelles la violence terrassait l’Italie, Baruchello revendiquait « le droit de squatter et de cultiver ». Cela ne l’a pas empêché de développer en parallèle des œuvres d’art traditionnelles (peintures, sculptures, installations, photographies ou vidéos) inspirées de sa vie de fermier. Agricola Cornelia résonne toujours comme une œuvre riche de sens esthétique et d’engagement politique, avec une attention portée à notre environnement le plus proche

Lire aussi...


Warning: Undefined array key "tag" in /srv/data/web/vhosts/dev.switchonpaper.site/htdocs/wp-content/themes/switch/inc/class.Filter.php on line 155

Parcourez nos éditions

Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
0001
0001

Art et engagement. Une enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections