Les artistes refont le monde
L'auteur

L'auteur : Frédéric Maria

Biographie

Frédéric Maria vit et travaille à Nice. Il collabore à la revue Switch (on Paper).

Contributions
Voir tous les auteurs +
Thesaurus

Thesaurus :

Le Body art, aussi appelé art corporel, est une pratique artistique qui se développe dans les années 1970, dans la continuité des mouvements Gutaï, Fluxus, et de l’Actionnisme viennois. Il fait du corps, le plus souvent celui de l’artiste, le support et le matériau de l’œuvre, au sein d’happenings, de performances documentées. Le body art explore les limites du corps et de sa représentation (défigurations éphémères ou durables, modifications, transformations), dans une optique parfois politique ou transgressive. Cette pratique, inscrite dans le contexte de libération sexuelle des années 1960 est aujourd’hui encore présente, sous des formes différentes, dans des productions contemporaines.

L’Actionnisme viennois est un mouvement artistique, actif entre 1960 et 1971, principalement constitué de Günter Brus, Otto Muehl, Hermann Nitsch et Rudolf Schwarzkogler. Leurs œuvres, transgressives et radicales, se déploient au travers de performances, de peintures, et présentent des scènes violentes de mutilation, de blasphème, en réaction notamment au contexte politique conservateur de l’Autriche, ainsi qu’à la violence infligée au corps durant la seconde guerre mondiale. Contraints le plus souvent à produire clandestinement, en raison d’un art considéré comme pervers et déviant, les actionnistes restituent leurs performances par le biais de vidéos et de photographies. Ils utilisent leurs corps comme matériaux, et préfigurent en cela le mouvement du body art.

Günter Brus
Otto Muehl
Hermann Nitsch
Rudolf Schwarzkogler

Fluxus un mouvement artistique lancé au début des années 1960 par l’artiste et touche-à-tout George Maciunas. Héritier de Marcel Duchamp et du mouvement dada, Fluxus revendique un art qui se doit d’être simple et échappant à la valeur marchande et institutionnelle, par l’intermédiaire d’actions, gags, éditions qui brouillent la distinction de l’unique au multiple.

Gutaï, contraction de gu et tai (« instrument » et « corps », dont l’adverbe gutaieteki signifie « concret » ou « incarnation »), est un mouvement artistique japonais formellement créé par Jirō Yoshihara en 1954 et actif jusqu’en 1972. Avant-gardiste, Gutaï se positionne en rupture avec les formes artistiques classiques telles que la peinture et la sculpture, expérimentant avec toutes les matières possibles, pour proposer des formes hybrides et indéfinissables, le plus souvent éphémères, car directement détruites après leurs réalisations. Leurs productions, régulièrement réalisées in situ, en présence d’un public, préfigurent directement la performance et le happening, ou des mouvements tel que Fluxus.

Thesaurus
Autour du texte
Array ( )
08 janvier 2021

Nathalie Léger
L’art est ma langue étrangère

En 2008, Giuseppina Pasqualino di Marineo, alias Pippa Bacca, entreprend de relier Milan à Jérusalem en auto-stop, vêtue d’une robe de mariée. Le projet de l’artiste italienne ? Porter un message de paix dans des territoires marqués par la guerre. Mais le 31 mars, son périple s’arrête brusquement dans un talus près d’Istanbul. Dix ans plus tard, Nathalie Léger écrit La robe blanche (P.O.L, 2018 / Folio, 2020), prix Wepler 2018, récit où s’entrecroisent l’issue tragique de cette performance et le portrait de sa propre mère.

Lire aussi...