Mierle Laderman Ukeles
Re-spect, l’art, la ville, le care

Investigation par Julien Zerbone
Sommaire

Il est de ces artistes dont on se demande, lorsqu’on rencontre leur œuvre pour la première fois, comment ils ont pu jusque-là nous échapper, de ces artistes qui apportent des réponses clairvoyantes à des questions que l’on peine à formuler. Par sa synthèse originale du care (l’éthique de la sollicitude, du soin porté à l’autre), de la critique institutionnelle, de l’art conceptuel le plus essentiel, de l’écologie, du féminisme, par sa réflexion sur et avec le monde du travail, Mierle Laderman Ukeles est de ceux-là. Parmi les rares projets de l’artiste en dehors des Etats-Unis, le seul qu’elle ait mené en France s’intitule Re-spect, un Work Ballet – un ballet public impliquant les travailleurs de la commune et leurs engins – réalisé en 1993 à Givors, une petite cité industrielle sur les rives du Rhône entre Lyon et Saint-Étienne. J’aimerais ici, après avoir abordé succinctement quelques-uns de ses projets, en retracer la genèse, le contexte et le déroulement.

Parcourez nos éditions

Syndicat
0003
0003

Numéro 3

Découvrir l’édition
Nina Simone 1977
0002
0002

Numéro 2

Découvrir l’édition
0001
0001

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
The Ice House
0000
0000

Numéro 0

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections