L’architecture « alimentaire »
du modernisme socialiste

Investigation par Max Cegielski
Sommaire

Depuis la chute du système socialiste en 1989, les autorités polonaises détruisent régulièrement toutes les traces artistiques du vieux régime, ne faisant aucune distinction entre le Réalisme Socialiste et le Modernisme Socialiste pourtant très différents. C’est ainsi que Supersam – chef-d’œuvre architectural de Jerzy Hryniewiecki de 1962 – a été démoli en 2006 et que les fresques, peintures et mosaïques murales d’Edward et Gabriel Rechowicz subissent ici ou là elles aussi le même sort. Les protestations d’artistes et d’architectes n’ont rien changé à ce phénomène dans lequel idéologie et profits immobiliers fonctionnent de concert.

Parcourez nos éditions

Syndicat
0003
0003

Numéro 3

Découvrir l’édition
Nina Simone 1977
0002
0002

Numéro 2

Découvrir l’édition
0001
0001

Hommage à Jean Dupuy

Découvrir l’édition
The Ice House
0000
0000

Numéro 0

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections