Le « sac Barbès » de Louis Vuitton. L’imposture de l’authenticité

Investigation par Vangelis Athanassopoulos

Sommaire

Nous vivons à l’« ère de la migration ». Les mutations géopolitiques des vingt-cinq dernières années n’ont fait que confirmer cette affirmation, faisant ressortir, en parallèle, le rôle de l’art et de la culture face aux défis que la mondialisation pose à l’imagination et à la représentation. Ce texte prend pour sujet le sac « Barbès », créé par Marc Jacobs en 2007 pour la maison Louis Vuitton, qui imite un type de sac à provisions populaire devenu une sorte d’objet-symbole de la migration.

Lire aussi...


Warning: Undefined array key "tag" in /srv/data/web/vhosts/dev.switchonpaper.site/htdocs/wp-content/themes/switch/inc/class.Filter.php on line 155

Parcourez nos éditions

Younes Baba Ali, art et activisme en Belgique
0001
0001

Art et engagement. Une enquête en Belgique

Découvrir l’édition

Parcourir nos collections