L'auteur

L'auteur : Elena Lespes Muñoz

Biographie

Elena Lespes Muñoz, 1988, Paris (France). Vit et travaille à Paris. Historienne de l’art (Université Paris I et Université de São Paulo), Elena Lespes Muñoz se forme à la coordination de projet dans l’art contemporain à la Fondation Kadi... [ lire la suite ]

Contributions
Voir tous les auteurs +
Thesaurus

Thesaurus :

Lider Maximo (grand chef), est le nom donné par les médias occidentaux pour désigner Fidel Castro.

L’Homme nouveau dans la doctrine politique guévariste est l’accomplissement de la révolution communiste, où la voie de chacun ne doit pas être la recherche d’une gratification matérielle, symbole du système capitaliste, mais de la récompense morale qui seule, aux yeux de Guevara, est source de bonheur. Prophétisant l’échec de la Révolution communiste en Union Soviétique car tournée vers la récompense matérielle, il voyait la quête de récompense morale comme un idéal de solidarité et d’entraide, par le travail volontaire et le bien commun, et un gage pour les dirigeants de rester proches des réalités du peuple.

L’expérience de Milgram fait l’objet d’une publication en 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram. Elle a pour but d’évaluer le degré de soumission d’un individu face à une autorité légitime. Par un jeu de questions-réponses où les mauvaises sont sanctionnées par une décharge électrique, l’expérience analyse la capacité d’obéissance de l’individu face à des décisions, formulées par une autorité, même quand celles-ci lui posent des questions éthiques.

Sophie Podolski, retrouvée

La Beat Generation émerge aux États-Unis, dans la période de l’après-guerre et du maccarthysme, comme un mouvement littéraire et artistique anticonformiste, préfigurant la libération sexuelle des années 60 et symbolisant la contre-culture. Le terme, issu de l’argot américain, signifie “à la rue”, “au bout du rouleau” – réminiscent des vagabonds des chemins de fer qui parcouraient clandestinement le pays – mais aussi “rythme”, en référence au jazz tel que le définissait Charlie Parker. Il fut employé pour la première fois en 1948 par Jack Kerouac qui lui associait le sens quasi oxymorique de “béat”, inspiré par sa culture francophone et l’attitude résiliente des noirs américains. Certaines œuvres, dont celles d’Allen Ginsberg ou William Burroughs parlant ouvertement d’homosexualité ou de drogue, firent scandale dans l’Amérique puritaine des années 1950-60. Au-delà de ces thèmes provocateurs, les artistes de la Beat Generation témoignèrent d’un attachement bien plus spirituel aux grands espaces, à la nature et à la place de l’homme dans une dimension cosmique qu’ils cherchaient à explorer, en quête de mysticisme et guidés par un bouddhisme teinté de chamanisme. Ils ont produit une somme importante de prose, de poésie rythmée et visionnaire, influençant directement les mouvements de la jeunesse des années 1960. Souvent incarné par ses figures tutélaires, Burroughs, Ginsberg, Kerouac, le mouvement a également compté des personnalités féminines, auteurs et poétesses telles Joyce Johnson, Hettie Jones, Diane Di Prima ou Janine Pommy Vega.

Le Cut-up est une technique littéraire inventée par l’auteur et artiste Brion Gysin et expérimentée par l’écrivain américain William S. Burroughs, où un écrit original sert de matériau à la production d’un autre, découpé en fragments aléatoires réassemblés sous forme de collage pour constituer un nouveau texte. Cette pratique, popularisée par les poètes beat et qui a influencé de nombreux artistes à leur suite, cherche à restituer l’état mental de l’auteur, ses visions, son mode de pensée sous l’influence de psychotropes.

Thesaurus
Autour du texte
03 décembre 2020

Adrian Melis, La productivité à l’œuvre 

Profondément ancrée dans le contexte de la Révolution cubaine, l’œuvre d’Adrian Melis cherche, non sans ironie, à générer des situations propices à une exploration de ses tenants et aboutissants. Partant d’une observation fine de la réalité cubaine et, au-delà, européenne – le marché de l’emploi, la productivité au travail, l’enlisement bureaucratique ou la corruption étatique –, l’artiste introduit dans sa pratique, mêlant protocoles, vidéos, installations, documents et images, certains des mécanismes observés dont les effets sont ainsi reproduits dans le champ de l’art pour mieux en souligner l’absurdité.

[wp-faq-schema accordion="1"]

Lire aussi...